Quels sont les essentiels à connaître sur le poêle de masse ?

À la recherche d’un système de chauffage innovant, au design original et qui confère un confort optimal lors de son utilisation ? Pourquoi ne pas opter pour le poêle de masse ? Diffusant une chaleur douce et agréable, cet appareil est certainement le must en matière de chauffage. Il apporte aussi une ambiance originale à vos soirées. Tour d’horizon sur ses caractéristiques et d’autres détails utiles à son acquisition.

Généralités sur le poêle de masse

poele de masse

Avec le modèle en acier ou en fonte, le poêle de masse figure parmi les poêles à bois les plus utilisés dans les foyers français.

Les caractéristiques d’un poêle de masse

Dans le commerce, une grande variété de poêles de masse est proposée par les fabricants. Si certains concepteurs classent uniquement les appareils de 200 à 300 kg comme étant des poêles de masse, la norme EN 15250 définit précisément les critères d’un véritable poêle de masse. Cette certification qualifie tous les appareils de chauffage à restitution lente de la chaleur et offrant la possibilité de se réchauffer même hors tension. Ainsi, afin d’être qualifié « poêle de masse », un appareil doit : * Répondre à la norme EN 15250 ; * Informer sur la quantité d’énergie qu’il peut stocker (en kWh) ; * Indiquer le temps nécessaire avant qu’il n’atteigne la moitié de sa température de chauffe initiale après son extinction ; * Profiter d’une température de surface intérieure de 80 °C.

Les différents types de poêle de masse

Les poêles de masse diffèrent les uns des autres en fonction de leur forme et de l’emplacement qui leur est dédié dans la maison. Toutefois, il est possible de les regrouper en quelques familles : * Le Grudofen ou le poêle de masse traditionnel

Également appelé four de base, cet appareil est conçu en briques et avec des éléments de quincaillerie en fonte. Il est souvent enduit de terre, de chaux, de plâtre neutre ou de couleur, mais peut aussi être recouvert de briques. * Die Kachelofen ou le poêle de masse en faïence

Cet appareil se distingue des autres modèles par son habillage de luxe en carreaux de faïence. Il est particulièrement apprécié pour son côté rustique et ses performances relatives au feu ponctuel. * Le poêle de masse finlandais

Ce chauffage se caractérise par l’acheminement des fumées via une canalisation rectangulaire et allongée assurant un bon échange thermique et une résistance accrue. Il se décline en poêle de masse finlandais en autoconstruction et en version industrielle. * Le poêle de masse en stéatite

Se démarquant par son design nordique et ses performances, cet appareil de chauffage assure une restitution thermique hors du commun et une résistance accrue face aux températures élevées (plus de 1 400 °C). * Le poêle de masse bouilleur

Cet appareil est également connu sous le nom de poêle chaudière ou poêle hydro. Il est relié au circuit de chauffage de la maison, permet d’alimenter les émetteurs de chauffage et produit de l’eau chaude sanitaire. * Le poêle de masse moderne ou en kit

Cet appareil est inspiré des systèmes de chauffage à inertie. Il peut être équipé d’une grande vitre ou d’une option de régulation automatique et se pilote même à distance. * Le poêle de masse mixte

Cet appareil associe à la fois la diffusion de la chaleur par convection et par rayonnement. Il est enveloppé d’un insert en fonte réfractaire et intègre diverses options supplémentaires par rapport aux poêles traditionnels.

Le fonctionnement d’un poêle de masse

Lors de son activation, le poêle de masse monte en température pendant environ deux heures grâce à une flambée intense. Les gaz générés par cette combustion sont consumés dans une autre chambre pour augmenter encore plus la température et atteindre les 1 000 °C. La diffusion de la chaleur dans la pièce s’étale de façon constante et lente, pouvant s’étendre entre 12 et 24 h. Le poêle de masse offre un rendement supérieur à 80 % en raison de l’absence de fumée à la sortie de la cheminée.

Acquisition d’un poêle de masse

Pour garantir la réussite de votre acquisition de poêle de masse, accordez une importance particulière aux critères ci-après.

Les critères de sélection d’un poêle de masse

Au vu des innombrables modèles de poêle de masse, il est important de définir préalablement vos attentes par rapport à votre nouveau chauffage. Définissez également vos besoins énergétiques avant de vous lancer dans l’achat d’un tel dispositif. Voici les points à soulever : * La puissance adaptée (celle restituée par jour) ; * Le rendement ; * L’usage du bois sec ; * L’existence d’un système d’arrivée d’air ; * La présence d’un conduit de fumée et d’un moteur performant ; * La forme et le design.

Les avantages et les inconvénients d’un poêle de masse

Ci-après les avantages et les inconvénients d’un poêle de masse :

| Les avantages | Les inconvénients | |---------------------------------------------------------------------------------|---------------------------------------------------------------| | Une excellente inertie thermique | Besoin d’un grand espace pour l’installer | | Une double combustion qui élimine les gaz polluants | la nécessité d’avoir un sol stable et solide | | Les différentes possibilités d’aménagement (four, cuisinière, etc.) | Les frais d’installation élevés Le prix d’achat élevé | | Économies d’énergie considérables (-50 % de bois qu’un poêle classique) | Volumineux et immobile | | Diffusion d’une chaleur douce qui n’assèche pas l’air ambiant | | | Autonomie importante Excellent rendement | |

Le prix d’un poêle de masse

Le prix d’un poêle de masse est assez élevé. En effet, il faut prévoir au moins entre 3 000 et 5 000 € pour acquérir cet appareil. Ajoutez à cela les frais d’installation, les matériaux supplémentaires et le coût du combustible. La facture finale peut ainsi s’élever à 20 000, voire 35 000 €. Pour compenser vous pouvez économiser en trouvant un fournisseur moins cher pour l'électricité.

L’installation d’un poêle de masse

Le poêle de masse doit être posé au centre d’une pièce ouverte afin que la diffusion par rayonnement dans les autres espaces de la maison s’effectue sans encombre. Prévoyez une sortie de conduit de fumée, notamment si l’habitation est située en zone 1. Renforcez le plancher afin qu’il puisse supporter son poids. Pour l’installation du poêle de masse, recourez aux services d’un professionnel pour la réalisation des travaux de maçonnerie et la pose du système d’évacuation. Afin de profiter d’un confort d’utilisation optimal, procédez régulièrement à l’entretien de votre poêle de masse. Pour ce faire, videz le cendrier après chaque utilisation et effectuez un ramonage du conduit de cheminée au moins une fois par an.

Les autres poêles à bois

Outre le poêle de masse, il existe également d’autres types de chauffage comme le poêle mexicain, le poêle à pellets et le poêle à granulés. Découvrez les différents types de poêle à bois .

Le poêle mexicain

Le poêle mexicain est un chauffage d’extérieur généralement fabriqué en argile. Ce brasero est alimenté au feu de bois et diffuse la chaleur grâce à ses parois sur une grande surface. Polyvalent, il permet également la cuisson des aliments et apporte une touche décorative à votre jardin ou à votre terrasse. Le poêle mexicain ne requiert aucun entretien spécifique. Pour assurer sa longévité, protégez le poêle mexicain de l’humidité et du gel. Le prix du poêle mexicain est estimé à environ 150 €.

Le poêle à pellets et le poêle à granulés

Le poêle à pellets et le poêle à granulés diffusent la chaleur par ventilation et maintient la température sur une longue période. Il existe également des poêles à pellets silencieux dépourvus de système de ventilation. Outre les granules de bois, ces appareils sont également alimentés par l’électricité. La consommation d’un poêle à granulés est évaluée à 1 kg de granulés par heure de fonctionnement, et à 1 kW de courant électrique par jour. Retrouvez quelques chiffres sur la consommation d’électricité en France à travers ce site. Le prix d’un poêle à pellets est compris entre 3 000 et 6 000 €. Outre le prix du poêle à granulés, il faut également compter le coût de sa pose s’élevant à plus de 540 €. Il est bon de savoir que vous pouvez profiter d’un ou de plusieurs aides pour l’installation d’un poêle à granulés.