Tout savoir sur les poêles mexicains extérieurs

Le poêle mexicain d’extérieur est un dispositif de chauffage utilisé en extérieur pour diffuser de la chaleur sur plusieurs mètres à la ronde. Il est fabriqué en argile et est alimenté par un feu de bois. Tout savoir sur la cheminée mexicaine.

Poêle mexicain d’extérieur : caractéristique

poêle mexicain extérieur

Le poêle mexicain est un appareil de chauffe en terre cuite spécialement utilisé en extérieur. Autrement appelé brasero mexicain ou cheminée mexicaine, il est surtout employé dans les zones à haute altitude de l’Amérique du Sud. Il est aujourd’hui exploité dans les pays développés pour le chauffage des surfaces extérieures comme les terrasses. Constituées d’épaisse couche d’argile, ses parois permettent de diffuser la chaleur produite par la combustion du bois sur plusieurs mètres. Grâce à la performance de l’argile, cet appareil dispose d’un très haut rendement calorifique. Par ailleurs, il est très efficace pour stocker et diffuser la chaleur. En plus d’être un dispositif de chauffage, le poêle mexicain peut également servir de barbecue ou de four à pain. Dans certains cas, il est possible d’installer le poêle mexicain à l’intérieur de l’habitation à condition de disposer d’une cheminée ouverte. Il faut également que celle-ci soit suffisamment grande et bénéficie d’un bon système de tirage. Il est cependant à noter qu’il existe d’autres types de poêles adaptés à une utilisation en intérieur comme le poêle de masse, le poêle à pellets ou le poêle à granule.

Forme et dimension d’un poêle mexicain

Les braseros mexicains sont fabriqués dans une forme arrondie. Ils sont appréciés pour leur originalité et leur aspect décoratif. Disposant d’une large gamme de design, ils s’adaptent à tous les styles de décor. Vous avez le choix entre des modèles sobres et des modèles plus originaux. Pour rendre votre aménagement atypique, optez pour les braseros qui présentent des motifs sud-américains (dessin de soleil, de cactus, ou de salamandre…). En matière de taille, deux types de brasero sont proposés : * Le poêle mexicain basse : 115 cm de hauteur, 55 cm de diamètre et pèse 40 kg. * Le poêle mexicain haut : 135 cm de hauteur, 65 cm de diamètre et pèse 50 kg.

Principe de fonctionnement

Étant un appareil de chauffe à bois, le poêle mexicain utilise la combustion des bûches pour produire et diffuser la chaleur. Ainsi, des bûches sont insérées dans son foyer pour être brûlées. La chaleur est stockée, puis retransmise par ses parois dans l’environnement de la zone à chauffer.

Avantages du pôle mexicain d’extérieur

Le principal avantage du poêle mexicain est son prix très abordable. En effet, comparé au prix d’un poêle de masse, il est beaucoup moins élevé. Comme dit plus haut, le brasero mexicain peut servir de barbecue ou de four à pain ou à pizza. Vous pouvez ainsi prolonger vos soirées en terrasse tout en savourant de la bonne viande grillée ou une bonne pizza. La présence d’un pied central en fer forgé facilite considérable son installation. Le poêle mexicain s’installe aussi bien en terrasse que directement dans le jardin. Pour votre intérieur, il est plutôt conseillé d’ installer un poêle de masse spécialement conçu à cet usage. Dans ce contexte, opter pour un poêle à pellet silencieux qui vous procurera plus de confort. En matière de design, la vision agréable des flammes dans le foyer du poêle mexicain permet d’instaurer une ambiance chaleureuse et conviviale sur votre terrasse ou dans votre intérieur. Bénéficiant d’une capacité de tirage importante, cet appareil permet de maintenir la braise allumée plus longtemps. Il dispose également d’un foyer assez large pour accueillir des bûches de grandes tailles. Vous n’aurez donc pas besoin d’alimenter souvent votre brasero. Enfin, l’entretien d’un brasero mexicain est plus facile que celui d’un poêle de masse.

Inconvénients du brasero mexicain

Ne disposant pas de foyer fermé, le poêle mexicain conserve moins la chaleur et laisse échapper l’air chauffé. Ainsi, sa consommation est plus élevé pour un rendement réduit. Par ailleurs, il est considéré comme le moins efficace de tous les équipements de chauffage à bois en plus d’être plus polluant. En effet, la combustion du bois dans son foyer n’est pas complète et produit des fumées qui peuvent être dangereuses pour la santé et l’environnement. Côté nettoyage, le brasero mexicain n’est pas équipé d’une trappe pour retirer les cendres. Elles doivent être récupérées directement dans le foyer.

Conseil d’entretien d’une poêle mexicain

En principe, le poêle mexicain ne nécessite pas d’ entretien particulier. En été et pendant les périodes de pluie, le chapeau contre les intempéries suffit pour protéger votre appareil. En revanche, en hiver, il est nécessaire de le mettre à l’abri pour éviter l’accumulation d’eau dans votre dispositif. Compte tenu du fait que les objets en terre cuite ne supportent pas le gel, l’exposition de votre brasero au gel et à une température trop basse peut causer des dégâts importants. Autres mises en garde, pour votre sécurité et celle de vos enfants, placez le tuyau d’évacuation de votre brasero à une distance d’au moins 2 mètres des utilisateurs. Si vous l’installez dans un endroit clos, pensez à l’évacuation de la fumée. Pour ce faire, il est toujours préférable d’éliminer la fumée par le haut. Aussi, gardez un œil sur vos enfants. En effet, bien que les parois de l’appareil ne se chauffent pas assez pour causer des brûlures, la présence de flamme représente toujours un risque. Ainsi, vous devrez toujours tenir à l’écart vos enfants. Pour plus d’informations, un guide pratique sur le chauffage au bois est disponible sur ce site

Prix d’un poêle mexicain

La cheminée mexicaine est l’un des appareils de chauffe à bois les moins chers du marché. Elle vous permettra de profiter d’un confort thermique extérieur à moindre coût. Pour un modèle simple de brasero mexicain, comptez dans les 150 euros. Si vous comptez personnaliser votre appareil, vous devrez investir un peu plus. Toutefois, comparé à un autre type de poêles, le coût du brasero mexicain reste le plus intéressant sur le marché. En effet, aucun poêle de chauffe à bois ne coûte moins de 1 000 euros. Pour un poêle à pellets par exemple, le prix peut monter jusqu’à 25 000 euros. Il est en outre important de noter que le brasero mexicain et les autres appareils de chauffage à bois sont considérés comme des équipements écologiques qui sont éligibles aux aides et subventions relatives à la transition énergétique. À titre d’exemple, la TVA à taux réduit peut être appliquée sur le prix d’achat de votre appareil. Obtenez plus d’informations sur les avantages fiscaux que vous pourrez obtenir lors de l’achat de votre poêle avec cette page.